Eoly Energy et ENGIE développent un projet éolien vert le long de la E40 à Affligem

Affligem, 7 décembre 2022 – Eoly Energy et ENGIE prévoient la construction de 2 éoliennes, le long de l’E40 à Affligem. La production d’énergie attendue équivaudra à la consommation annuelle de quelque 6 200 ménages et entraînera une réduction de 10 000 tonnes d’émissions de CO₂ par an. Cela contribuera ainsi à la demande croissante d’énergie et au plan du gouvernement flamand visant à réduire les émissions de CO₂ de 35% d’ici 2030. Eoly Energy et ENGIE souhaitent impliquer au maximum les riverains dans le projet. Grâce à CoGreen, la société coopérative d’ENGIE, ils peuvent également investir dans les éoliennes.

Choix réfléchi de l’emplacement

Les deux éoliennes seront implantées sur des terres agricoles, respectivement le long de Ten Bos et de Zwarteberg, sur un champ parallèle à l’autoroute E40. Les environs immédiats des deux sites sont peu habités et sont bien éloignés des zones résidentielles. L’impact sur la zone environnante a fait l’objet d’une étude approfondie et sera également surveillé de près pendant la phase d’exploitation. De cette manière, il est possible de garantir que les normes légales en matière de bruit et d’ombre portée, entre autres, seront respectées à tout moment et que les nuisances pour les résidents et les entreprises locales seront réduites au minimum.


Respect des normes en matière de bruit et d’ombre portée

La réglementation du Vlarem fixe une quantité admissible d’ombre portée pour les habitations : en Flandre, il s’agit d’une période ne dépassant pas 8 heures par an, et pas plus de 30 minutes par jour. Eoly Energy et ENGIE investissent davantage dans leurs turbines afin de les équiper d’un système qui surveille en permanence l’ombre portée et enregistre tous les arrêts. De cette façon, le gouvernement peut vérifier que les normes sont respectées à tout moment, et l’ombre portée peut être minimisée.


En ce qui concerne le bruit, l’éolienne respectera le niveau de bruit légal de 39 dB(A) dans les zones résidentielles la nuit, soit l’équivalent du bruit d’un chuchotement dans une bibliothèque. Pendant la journée, il s’agit d’un maximum de 44 dB(A), correspondant au bruit d’un bureau/environnement de travail calme.


Ensemble pour réduire les émissions de CO₂ avec plus d’énergie verte issue de l’éolien

L’énergie verte produite par les éoliennes et qui sera directement injectée dans le réseau public, entraînera une réduction de 10 000 tonnes d’émissions de CO₂ par an. Un pas de plus vers l’atteinte des objectifs climatiques et en étroite concertation avec la communauté locale.


Par ailleurs, les développeurs offrent à la population locale la possibilité de participer au projet, par le biais de la société coopérative d’ENGIE CoGreen.


Pour toutes questions, les riverains intéressés peuvent se renseigner sur le site web du projet ou via les experts d’Eoly Energy et d’ENGIE.

Deux promoteurs avec un objectif climatique commun

Du développement à l’exploitation de ce projet éolien, les deux promoteurs apportent leur expertise et leur expérience. Eoly Energy est un producteur d’énergie verte qui se concentre sur l’hydrogène, l’énergie solaire et l’énergie éolienne et fait partie de Virya Energy. En tant que producteur d’énergie verte en Belgique, Eoly Energy exploite actuellement 21 éoliennes terrestres. Eoly Energy entend ainsi apporter une contribution significative à la demande croissante d’énergie et à la réalisation des objectifs climatiques, dans le respect des personnes et de l’environnement.


ENGIE est un acteur mondial de premier plan dans le domaine de l’énergie et des services à faible émission de carbone et est également le plus grand producteur d’énergie verte en Belgique. Le parc de production actuel d’ENGIE dans notre pays se compose de plus de 200 éoliennes, représentant plus de 500 MW d’énergie éolienne terrestre. Une capacité qu’ENGIE prévoit de doubler d’ici 2030, pour atteindre
1 000 MW.


Plus d’informations : info@eoly-energy.com et renewableadministration@engie.com

 

Communiqué de presse : un nouveau projet éolien à Nivelles sud, porté par EOLY et ENGIE

EOLY et ENGIE ont introduit conjointement une demande de permis unique pour un projet de trois éoliennes sur le territoire de Nivelles. Ce projet apportera une contribution concrète aux objectifs énergétiques et climatiques de la Ville de Nivelles et de la Wallonie. Des entreprises nivelloises sont directement impliquées dans le projet.

À Nivelles sud, EOLY et ENGIE sont actifs depuis plusieurs années pour développer un projet éolien sur un site venteux ancré sur la zone d’activité économique autour du ring express R24. Les deux développeurs ont joint leurs forces pour proposer un projet optimisé de 3 éoliennes d’une hauteur maximale de 150 mètres (mât + pale). Une demande de permis a été introduite début septembre, et le projet est maintenant soumis à enquête publique.

Une production d’énergie renouvelable sur le territoire nivellois

Le projet comporte trois éoliennes d’une puissance comprise entre 2 et 4,2 MW par éolienne.

La production d’énergie renouvelable sera comprise entre 16.000 et 23.000 MWh par an pour les trois éoliennes. Pour les éoliennes les plus puissantes, la production générée par le parc permettra de couvrir les besoins en énergie électrique d’environ 6.500 ménages et d’éviter l’émission de plus 10.000 tonnes de CO2 chaque année. Ceci correspond aux émissions annuelles de 5.000 voitures.

Ce projet éolien constituera donc une contribution concrète et significative au plan d’action énergie- climat de la ville de Nivelles, qui prévoit un apport de 10 éoliennes sur son territoire. Le projet éolien constitue également une contribution effective à moyen terme à la crise énergétique actuelle en Europe, avec une production des premiers kWh prévue en 2025.

Un projet intégré au tissu socio-économique local

>Le parc éolien est situé dans la zone d’activité économique situé au sud-est de Nivelles, bordant la route expresse R24. Les premières habitations se situent à une distance supérieure à 600 mètres, à savoir plus de quatre fois la hauteur de l’éolienne. Le projet répond parfaitement aux critères d’implantation du Cadre de Référence de la Wallonie. À noter également que le chantier n’engendrera quasi pas d’impact sur les riverains, et qu’aucun balisage lumineux n’est requis par les autorités aéronautiques.

L’une des trois éoliennes fournira directement de l’électricité à l’entreprise Vigan, ce qui lui permettra de couvrir une bonne partie de sa consommation énergétique. Un atout pour l’ancrage économique de l’entreprise dans le zoning nivellois, spécialisée dans le design, la fabrication et l’exportation de machines pour le déchargement des bateaux de céréales.

Une démarche a également été entreprise avec l’Asbl Cap Innove et son projet ID2Move, incubateur spécialisé dans le domaine des drones, afin de veiller à la compatibilité entre les éoliennes et les vols effectués par les pilotes à proximité de 2 des 3 éoliennes.

À propos d’EOLY Energy​

EOLY Energy est un développeur belge d’énergie renouvelable, fondé en 2013. Initialement, Eoly était le producteur d’énergie renouvelable de Colruyt Group. Depuis avril 2020, EOLY Energy fait partie de Virya Energy, qui regroupe l’ensemble des activités d’énergie renouvelable du groupe et de la famille Colruyt.

EOLY Energy développe et exploite des projets éoliens en Belgique, et œuvre concrètement à la transition énergétique en étant un pionnier de l’hydrogène vert. EOLY Energy compte une équipe de 30 collaborateurs et experts en énergie durable, établie à Braine l’Alleud.

A propos d’ENGIE

ENGIE est le leader du marché belge dans la production d’électricité et la vente d’électricité, de gaz naturel et de services énergétiques. Ayant résolument choisi la voie de la transition vers le net zéro carbone, l’entreprise propose des solutions innovantes à ses clients résidentiels, professionnels et industriels, pour une utilisation plus économique et plus rationnelle de l’énergie et un plus grand confort. En tant que premier producteur d’énergie verte du pays, ENGIE produit de l’électricité à proximité de ses clients, grâce à un parc de production diversifié et à faible émission de carbone.

Eoly Energy et le Centre for Renewable Energy Sources and Saving ont signé un protocole d’accord lors de la visite d’État de Leurs Majestés le Roi et la Reine en République Hellénique

Lors de la visite d’État de Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges en République hellénique, un protocole d’accord a été signé le 3 mai 2022 entre Eoly Energy et le Centre for Renewable Energy Sources and Saving (CRES).L’accord a été signé par le Dr. Spyridon Economou, Président du CRES et M. Stephan Windels, PDG d’EOLY Energy.Le Centre for Renewable Energy Sources and Saving (CRES), l’institut national des énergies renouvelables en Grèce, et le développeur et investisseur belge d’énergies renouvelables EOLY Energy (qui fait partie de VIRYA ENERGY), conviennent de coopérer dans leur cadre juridique institutionnel et commercial pour des projets innovants d’énergies renouvelables en Grèce. Ce partenariat vise à renforcer la coopération par des activités conjointes en Grèce, à promouvoir les connaissances liées aux énergies renouvelables et à co-développer des initiatives concrètes avec la participation d’un personnel expérimenté travaillant sur les technologies éoliennes, photovoltaïques et de l’hydrogène.

CRES est supervisé par le Ministère de l’environnement et de l’énergie. Son objectif principal est la recherche et la promotion des applications des sources d’énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique au niveau national et international, ainsi que le soutien des activités connexes en tenant compte des principes du développement durable. Le CRES a une présence dynamique tant en Grèce qu’au niveau international, en participant à des projets de recherche innovants et en soutenant le gouvernement grec, la Commission européenne et des pays non-européens, pour la mise en œuvre de projets d’énergie verte et d’efficacité énergétique.

VIRYA ENERGY est une société belge d’énergie durable active dans le développement, la construction, le financement et l’exploitation de sources d’énergie renouvelables et se concentre sur des solutions énergétiques adaptées. VIRYA ENERGY est prête à développer davantage la capacité de production d’énergie renouvelable dans le monde. VIRYA ENERGY et ses filiales Eoly Energy, Parkwind et Eurowatt possèdent et exploitent plus de 1 GW de capacité verte et sont actives dans de nombreuses initiatives d’hydrogène vert.

Compte tenu des réunions mutuelles, des contacts et des discussions entre les représentants des deux organisations, il a été convenu entre les deux parties de coopérer à travers :

1. Le développement de projets innovants en matière d’énergie renouvelable, tels que les carburants maritimes sans carbone comme l’hydrogène.

2. Appels européens à la recherche et à l’innovation soutenant le Green Deal et la transition énergétique.

3. Les communautés isolées autonomes en énergie, qui intègrent des technologies innovantes de stockage d’énergie et de réseau intelligent.

CRES et Eoly Energy croient fermement en leur future collaboration pour créer de la valeur pour les deux parties et la société à travers des projets innovants, dans une perspective de durabilité et de neutralité climatique.

Contacts presse

CRES : Mme Athina Paralika

VIRYA ENERGY : Vedran Horvath

Eoly Energy : Pauline Dijon

MOU CRES EOLY signing

Eoly Energy et Novandi s’attaquent à la décarbonation des activités logistiques à Liège

Le 9 mars dernier, le projet ZELLIE porté par Eoly Energy et Novandi a été retenu officiellement par le Gouvernement wallon dans le cadre de l’appel à projets dans les domaines de l’hydrogène lancé en juillet 2021. A travers ce projet, Eoly Energy, développeur des projets hydrogène au sein du groupe Virya, et Novandi, opérateur multimodal projettent de construire une unité de production d’hydrogène sur le site de Renory à Liège et de décarboner les flux logistiques en mettant en service 2 barges à hydrogène et une station de ravitaillement destinée à la mobilité sur route. Cette collaboration 100% belge s’inscrit parfaitement dans les objectifs de réduction des émissions de la Région wallonne. 

Eoly Energy et Novandi décarbonent les activités logistiques à Liège

L’hydrogène est un levier essentiel de la mobilité durable et un vecteur énergétique qui permet de décarboner la mobilité lourde (poids-lourds, bateaux, trains, …). Le secteur de la logistique est un secteur stratégique pour le redéploiement économique de la Région Wallonne. Le projet ZELLIE (pour Zero Emission Logistique LIEge) apportera des solutions concrètes pour décarboner les activités de transport.

Le projet ZELLIE repose sur un concept de production locale de 5 MW d’hydrogène vert sur le site de Renory afin de décarboner deux barges opérant actuellement entre Liège et Anvers et pour lesquelles l’électrification directe ne semble techniquement pas possible, ainsi que d’autres usages logistiques lourds (poids-lourds).

L’unité de production sera localisée au cœur du Port Autonome de Liège, qui jouit d’une localisation de premier plan au niveau européen, national et régional. Le site de Renory est une plateforme multimodale située au croisement des accès autoroutiers belges, allemands et néerlandais et facilement accessible par les poids-lourds également.

ZELLIE est un projet ambitieux et innovant. En effet, les objectifs de décarbonation pour la navigation fluviale sont élevés. Les projets ouvrant la voie du zéro émissions pour ce type de transport sont, cependant, encore rares et le projet sera pionnier en Belgique.

Novandi_site

Un projet et une expertise 100% belge

Le projet ZELLIE rassemble un ensemble d’acteurs belges de premier plan désireux d’inscrire un nouveau jalon dans le développement la filière hydrogène en région liégeoise. L’initiative a en effet été développée par des acteurs belges faisant figure de référence dans leur domaine au niveau belge et européen. Les porteurs de projet Eoly Energy, acteur actif en hydrogène depuis 2012 et de Novandi, opérateur du terminal multimodal de Renory, s’appuieront sur l’expertise locale de John Cockerill et BEH2YDRO, une joint-venture créée par le motoriste gantois Anglo Belgian Corporation (ABC) et CMB.TECH.
John Cockerill sera en charge de la conception, de la fourniture et de la construction des installations spécifiques à la production et à l’utilisation de l’hydrogène. BEH2YDRO sera en charge de la fourniture et de l’installation du nouveau moteur à combustion hydrogène sur les barges de Novandi. 

A propos :

Eoly Energy est une entreprise belge spécialisée dans le développement des énergies renouvelables (vent/ solaire/ hydrogène). Eoly Energy a l’ambition de développer et d’étendre sa production et sa commercialisation d’hydrogène vert sur le territoire belge et européen. Eoly Energy, Fluxys et Parkwind développent notamment un projet d’une installation à échelle industrielle à Zeebruges d’ici 2024 pour convertir de l’électricité renouvelable en hydrogène vert. Un autre projet similaire est en cours de développement à Terneuzen (NL) au cœur du North Sea Port.

Eoly Energy est détenue par la société holding Virya Energy. Virya Energy a été fondée en 2019 par Colruyt Group et Korys.

Novandi est un acteur majeur dans la multimodalité en Wallonie. Exploitant de plusieurs plateformes multimodales, le groupe se positionne comme le partenaire de référence pour la manutention de bulk cargo, conteneurs, caisses mobiles et remorques de la route vers la voie ferrée et la voie d’eau.
Le groupe gère actuellement le terminal bimodal ferroviaire de Liège Airport et les terminaux trimodaux de Montignies-sur-Sambre, Renory (Angleur) et Trilogiport (Hermalle-sous-argenteau).

John Cockerill est une société liégeoise d’ingénierie fournissant des solutions industrielles à de nombreux secteurs d’activité. Depuis 2019, John Cockerill propose et vend dans le monde entier ses équipements d’électrolyse et ses solutions intégrées de production et distribution d’hydrogène. Une usine européenne de fabrication d’électrolyseurs sera mise en service en 2022.

BEH2YDRO est une joint-venture belge créée par le motoriste gantois Anglo Belgian Corporation (ABC) et CMB.TECH. Aspirant à diminuer concrètement les émissions de carburant en mer et sur terre, BEH2YDRO développe des applications hydrogènes diverses, des moteurs à hydrogène, ainsi que des solutions de stockage d’hydrogène.

Contacts Presse:

Stephan Windels, CEO, Eoly Energy

stephan.windels@eoly-energy.com

Pauline Dijon, Head of Bus. Development, Eoly Energy

pauline.dijon@eoly-energy.com

Vincent Brassinne, Directeur, Novandi

vincent.brassinne@novandi.be

 

Les habitants de Lessines, Silly et Ath sont invités à investir dans l’énergie verte locale

La construction des nouvelles éoliennes d’Ollignies bat son plein. Eoly Coopération lance la levée de capitaux et invite les habitants d’Ollignies pour devenir coactionnaire d’une des 5 éoliennes d’Ollignies.

La construction des nouvelles éoliennes d’Ollignies bat son plein. Eoly Coopération lance la levée de capitaux et invite les habitants d’Ollignies pour devenir coactionnaires d’une des 5 éoliennes d’Ollignies

Les travaux pour le nouveau parc éolien d’Eoly Energy à Lessines-Silly (5 éoliennes) ont démarré.
Eoly Coopération devient propriétaire d’une des turbines et organisera une levée des capitaux à partir du 1 avril. Comme d’habitude, Eoly Coopération offre aux résidents locaux la priorité d’inscription pendant (1) un mois. Pour ce parc éolien, il s’agit des habitants de Lessines, Silly & Ath. À partir du 1er mai, la levée des capitaux sera ouvert au grand public. Des réunions d’information seront organisées pour expliquer les détails de cette participation. La participation antérieure a convaincu de nombreuses personnes.

Ce n’est pas la première levée des capitaux qu’organise Eoly Coopération. En 2017, environs 1.200 coopérants ont investi dans une éolienne à Halle et en 2020, plus de 1.100 nouveaux coopérateurs ont adhéré à l’occasion du projet à Rebaix. De cette façon, ils participent à la transition énergétique de demain.  En échange, ils bénéficient d’un droit de vote à l’assemblée générale annuelle et participent aux bénéfices des éoliennes.

Réunions information pour les résidents locaux
Afin d’informer toutes les personnes intéressées, une réunion d’information en présentiel aura lieu le 1 avril 2022 à l’Hotel Horizon à Ath à partir de 17h30.

Le 4 avril une session numérique sera organisée. L’objectif est d’expliquer le concept et les avantage de la coopération et les détails de ce projet et cette levée des capitaux.

Intéressé(e)? Inscrivez-vous avant le 27 mars 2022 sur https://eoly-energy.com/fr/lessines-silly/  ou par téléphone au 02 388 01 20,  pour confirmer votre présence ou pour recevoir le lien de la session numérique.

A propos du projet Ollignies

La première éolienne est opérationnelle depuis décembre 2016. Elle alimente directement le centre de distribution du groupe Colruyt. Avec les 5 autres éoliennes en construction, nous produirons environ 20 000 MWh de plus par an.

A propos d’Eoly Coopération
Eoly Coopération a été fondée en 2016. Eoly Coopération travaille en étroite collaboration avec Eoly Energy pour la construction et l’exploitation d’éoliennes et investit ainsi ensemble dans des projets d’énergie éolienne en Belgique. Les résidents locaux sont invités prioritairement à devenir coopérant. Il ne s’agit pas d’un modèle financier, mais d’une participation directe aux projets.

A propos d’Eoly Energy
Eoly Energy est un producteur d’énergie renouvelable. Nous investissons dans des projets d’énergie éolienne onshore depuis 1999. Les premiers projets ont été réalisés au sein de Colruyt Group. Nous sommes convaincus qu’il est non seulement important d’investir dans la capacité de production renouvelable, mais aussi dans les moyens de maintenir autant que possible l’énergie durable dans le système énergétique. C’est pourquoi Eoly Energy a développé une expertise dans la technologie de l’hydrogène depuis 2010. Nous sommes convaincus que d’ici une génération, nous serons en mesure de tirer toute notre énergie de sources renouvelables.

Contacts:

Stefaan Verhamme  

stefaan.verhamme@eoly-energy.com 

Stephan Windels 

stephan.windels@eoly-energy.com 

Hyoffwind s’associe à John Cockerill et BESIX pour la réalisation d’une installation de production d’hydrogène vert à Zeebrugge

15 février 2022 – Le consortium belge Hyoffwind a signé un accord avec John Cockerill et BESIX pour la conception et la réalisation d’une installation de production d’hydrogène vert à Zeebrugge. Cet accord marque une nouvelle étape clé pour Hyoffwind qui joue un rôle pionnier important en ligne avec la stratégie hydrogène de la Flandre, de la Belgique et de l’Europe.

Une coopération entre partenaires couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique

Le projet Hyoffwind est développé par un consortium dont les activités couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique. Le consortium est composé de Virya Energy (production et commercialisation d’énergie renouvelable) et de Fluxys (transport de molécules vertes) et a pour ambition de construire une installation Power-to-Gas capable de convertir de l’électricité renouvelable en hydrogène vert.

L’hydrogène vert est un élément clé d’une économie basée sur les énergies renouvelables, étant donné qu’il peut être utilisé en tant que matière première dans des processus industriels et dans un éventail d’applications de mobilité. En outre, Hyoffwind contribuera à la flexibilité et à l’équilibre du système énergétique en offrant une solution efficace pour faire face à la variabilité accrue résultant de la production d’électricité renouvelable.

Étapes importantes

Fluxys et Virya Energy ont uni leurs forces en 2018 pour donner un coup de pouce à la durabilité du paysage énergétique en Belgique et en Europe. Dans une première phase, le projet prévu se composera d’une installation capable de convertir 25 MW d’électricité en hydrogène vert, mais les partenaires envisagent d’augmenter cette capacité jusqu’à 100 MW dans une seconde phase. À l’issue de l’étude de faisabilité, réalisée avec le soutien du Fonds de transition énergétique fédéral, un processus d’appel d’offres a été lancé avec différentes parties. En optant pour John Cockerill et BESIX, en tant que partenaire technologique et partenaire pour la conception et la réalisation, une autre étape importante a été franchie par le consortium. La demande de permis a été introduite fin 2021 et le consortium s’attend à ce que le permis soit accordé d’ici la mi-2022. La décision finale d’investissement, qui est également soumise aux subsides octroyés par le gouvernement flamand dans le cadre du plan de relance, sera prise dans le courant de l’année 2022. La ministre flamande de l’Économie et de l’Innovation Hilde Crevits soutient le projet depuis 2020, car il s’inscrit parfaitement dans la stratégie hydrogène flamande. Ainsi, en 2020, le gouvernement flamand a déjà octroyé à Hyoffwind un soutien écologique stratégique de 8 millions d’euros. En outre, la ministre Crevits prévoit 23 millions d’euros supplémentaires dans le cadre du plan de relance flamand via l’appel à PIIEC européen, dont la première série de projets doit maintenant être approuvée par la Commission européenne.

La ministre flamande de l’Économie et de l’Innovation Hilde Crevits :

« Hyoffwind est l’un des projets que la Flandre a introduits dans le cadre de l’appel à PIIEC européen sur l’hydrogène. Nous avons l’ambition de devenir un pionnier dans le domaine de l’hydrogène durable. Il est dès lors positif que le consortium ait franchi les étapes suivantes pour une première unité de production d’hydrogène vert dans le port de Zeebrugge. Cette installation assurera non seulement la production d’hydrogène durable, mais permettra également aux entreprises d’acquérir des connaissances et une expertise sur cette technologie durable, connaissances que nous pourrons ensuite exporter dans d’autres pays. C’est pourquoi, avec les pouvoirs publics flamands, nous sommes ravis de soutenir ce projet pionnier. »

Vers une économie de l’hydrogène en Belgique et en Europe Ce projet pionnier, associé au développement de l’infrastructure hydrogène, contribuera considérablement à la stratégie hydrogène flamande, mais également à la stratégie hydrogène belge et européenne en réalisant un premier pas vers l’objectif visant à faire de la Flandre et de la Belgique une plaque tournante européenne pour l’hydrogène vert.

Paul Tummers, CEO de Virya Energy : « Avec Hyoffwind, nous entrons dans la phase suivante de la transition vers des sources d’énergie verte plus adaptées aux besoins en permettant le lancement d’une chaîne d’approvisionnement en hydrogène vert. La disponibilité d’hydrogène propre devrait permettre de décarboniser davantage des secteurs tels que le transport et la logistique. En nous associant à John Cockerill et BESIX, nous disposons de l’ensemble du savoir-faire et de l’expérience nécessaires pour devenir l’un des premiers blocs importants soutenant la stratégie hydrogène européenne. Chez Virya Energy, nous considérons le développement de l’hydrogène vert comme un élément crucial en vue d’une offre de services d’énergie verte de bout en bout. »

Pascal De Buck, CEO de Fluxys : « En tant qu’entreprise d’infrastructures, nous façonnons le futur système énergétique en faisant en sorte que notre réseau de transport puisse accueillir entre autres de l’hydrogène vert, un vecteur énergétique neutre en carbone. Nous souhaitons être un acteur actif de la transition énergétique en Belgique, en vue de faire de notre pays un hub d’importation et de transport au sein d’une colonne vertébrale de l’hydrogène à l’échelle européenne. Avec nos partenaires, nous sommes convaincus que le projet Hyoffwind peut apporter une contribution significative à cet égard, car il a le potentiel d’aider à lancer une économie de l’hydrogène dans notre pays. »

Jean-Luc Maurange, CEO de John Cockerill : « Avec notre partenaire BESIX, nous sommes honorés d’avoir été sélectionnés par Virya Energy et Fluxys pour ce projet pionnier phare en matière d’hydrogène vert. En tant que leader mondial dans le domaine de la conception et de la fabrication d’électrolyseurs alcalins à haute capacité, John Cockerill s’engage pleinement dans la transition énergétique. Avec notre équipe d’experts en hydrogène en pleine expansion, basée en Belgique et en France, nous nous efforçons de développer en permanence des solutions technologiques innovantes. Ce projet répond vraiment aux besoins de notre époque. Il constitue une avancée significative dans la lutte contre le changement climatique. »

Pierre Sironval, CEO adjoint de BESIX Group : « Hyoffwind est un projet d’hydrogène vert de premier plan en Europe auquel BESIX apporte, d’une part, l’expertise électromécanique de sa filiale BESIX Environment pour la conception, l’exécution et la mise en service de l’installation et, d’autre part, son savoir-faire dans la construction de projets industriels complexes. Comme la collaboration de nos équipes de construction l’a démontré ces derniers mois, l’expertise multidisciplinaire de BESIX contribue largement, avec John Cockerill et Hyoffwind, à la création de solutions qui feront de ce projet une réussite et un exemple pour la décarbonisation de nos économies. »

Hyoffwind hydrogen plant

À propos de Hyoffwind

Hyoffwind est un projet visant à construire et à exploiter une installation de production d’hydrogène vert à l’échelle industrielle d’une capacité de 25 MW à Zeebrugge. Le partenariat de Fluxys et Virya Energy remonte à 2018 lors du lancement de l’étude de faisabilité. L’installation d’hydrogène vert permettra de renforcer la décarbonisation de diverses applications en fournissant un combustible propre, une matière première durable pour l’industrie et une solution de stockage d’énergie produite par des sources d’énergie renouvelable. L’installation, dont la capacité pourrait ultérieurement être portée à 100 MW, peut devenir un composant clé d’un réseau de production et de distribution d’hydrogène en pleine émergence, soutenant la stratégie hydrogène à la fois de la Belgique et de l’Europe.

À propos de Virya Energy

Virya Energy est active dans le développement, le financement, la construction et l’exploitation de sources d’énergie renouvelable. Constituée à la fin 2019 par le groupe Colruyt et son actionnaire majoritaire Korys, Virya Energy détient actuellement une participation à 100 % dans Parkwind, Eurowatt, Eoly Energy et Sanchore. Virya Energy entend poursuivre le développement de capacités de production d’énergie renouvelable et fournir des services dans l’ensemble de la chaîne de valeur des solutions énergétiques durables, y compris le stockage. Basées en Belgique, Virya Energy et ses filiales détiennent et exploitent plus de 1 GW de capacités de production d’énergie verte dans le monde et sont actives dans de nombreuses initiatives en matière d’hydrogène vert.

À propos de Fluxys

Fluxys est un groupe d’infrastructures énergétiques totalement indépendant dont le Siège social se situe en Belgique et qui compte 1 300 employés actifs dans le transport et le stockage de gaz ainsi que dans le terminalling de gaz naturel liquéfié. Par l’intermédiaire de ses filiales à travers le monde, Fluxys exploite 12 000 kilomètres de canalisations et des terminaux de gaz naturel liquéfié qui totalisent une capacité de regazéification annuelle de 29 milliards de mètres cubes. Parmi les filiales de Fluxys, Fluxys Belgium, cotée à la Bourse Euronext, est propriétaire et gestionnaire de l’infrastructure de transport et stockage de gaz et de terminalling de gaz naturel liquéfié en Belgique. Guidée par sa raison d’être, Fluxys, avec l’ensemble de ses parties prenantes, contribue à une société meilleure en façonnant un avenir énergétique prometteur. En s’appuyant sur les atouts uniques de ses infrastructures et sur son expertise commerciale et technique, Fluxys s’engage à acheminer de l’hydrogène, du biométhane ou tout autre vecteur énergétique neutre en carbone ainsi que du CO2, dont elle vise à faciliter le captage, l’utilisation et le stockage.

À propos de John Cockerill

John Cockerill est un acteur mondial de la transition énergétique. Forte de plus de 200 ans d’expérience dans le domaine de l’énergie et de l’industrie, l’entreprise développe des solutions technologiques innovantes qui contribuent à la décarbonisation des activités humaines, qu’il s’agisse de développer de nouvelles capacités de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, de stocker de l’électricité verte ou encore d’optimiser l’efficacité énergétique de centrales électriques et d’équipements industriels existants. Elle adapte ses technologies et son expertise – chaudières de récupération de chaleur pour centrales électriques à cycle combiné gaz-vapeur, unités de production, de stockage et de distribution d’hydrogène vert, récepteurs pour centrales thermo-solaires à concentration, unités intégrées de production, de stockage et de gestion d’électricité verte, chaudières industrielles, maintenance d’éoliennes et d’installations hydroélectriques, vannes nucléaires et automatisation de processus industriels – aux besoins spécifiques de ses clients du secteur énergétique et industriel. John Cockerill apporte ainsi sa contribution technologique à la lutte contre le changement climatique.

À propos de BESIX

BESIX est un groupe belge de premier plan, basé à Bruxelles et actif dans 25 pays sur 5 continents, dans les secteurs de la construction, de la promotion immobilière et des concessions. Actif depuis 1909, il compte parmi ses réalisations iconiques la Burj Khalifa à Dubaï, la plus haute tour du monde. Le département Engineering du groupe permet à BESIX de mener des projets complexes et uniques, en particulier en termes d’aspects techniques et environnementaux. La filiale du groupe, BESIX Environment, est spécialisée dans le domaine de l’électromécanique et la conception, l’ingénierie, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’installations environnementales de pointe, en ce compris le traitement et le recyclage de l’eau, le traitement des déchets et l’énergie durable.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter:

Virya Energy
Vedran Horvat
+32 (0)471 63 82 01
Vedran.Horvat@virya-energy.com  

Fluxys
Laurent Remy
+32 (0)2 282 7450
Laurent.Remy@fluxys.com  

John Cockerill
Caroline Crevecoeur +32 (0)475 30 20 09
caroline.crevecoeur@johncockerill.com

BESIX +32 (0)2 402 62 11

communication@besix.com

Eoly Energy récupère la pierre concassée de Rebaix pour un nouveau projet à Ollignies

20210520_110402
Début 2021, nous avons terminé notre parc éolien à Rebaix, dans le Hainaut, où trois éoliennes produisent depuis le début de cette année les kilowattheures d’électricité verte nécessaires sur des sites agricoles jouxtant l’autoroute A8-E429. Au lieu de renvoyer au fournisseur la pierre concassée dégagée lors de la construction du parc, nous avons fait le choix durable de la récupérer pour un nouveau projet : le parc éolien d’Ollignies. Pas moins de 5 148 m³ de gravier ont été acheminés vers cette localité de la ville wallonne de Lessines, où ils sont récupérés ; une courte distance de 12,8 km qui permet également d’économiser des kilomètres de transport. Concrètement, cela représente une économie de quelque 3 445 litres de carburant, soit l’équivalent de 267 allers-retours Bruxelles-Paris en voiture. Malin!Les travaux routiers débutent à Ollignies en septembre 2021 et exactement un an plus tard, cinq éoliennes contribueront à créer un paysage énergétique plus propre et plus vert. La pierre concassée est utilisée pour construire les routes d’accès et les plates-formes. Une éolienne ne repose pas intégralement sur le terrain même, mais sur une surface légèrement surélevée avec du gravier, qui sert de plate-forme pour d’éventuels travaux de réparation sur l’une des pales. La quantité de pierre concassée récupérée est suffisante pour créer la plate-forme de deux des cinq éoliennes d’Ollignies (WT1 et WT2). Ces deux plates-formes ont déjà été construites. Le reste du gravier est entreposé pour la construction des autres plates-formes et voies d’accès aux trois éoliennes au nord de l’autoroute. 

Le recyclage en chiffres

  • Volume : 5 148 m³ = 303 camions de 17 m³ 
  • Plates-formes : 2 
  • Distance de transport : 12,8 km = 72 % de kilomètres économisé 
  • Économies de carburant : 3 445 litres = 267 allers-retours Bruxelles-Paris 
20210520_110800

Eoly veut soutenir l’objectif climatique avec un projet d’énergie verte à Zele

Halle, 27 novembre 2019 – Eoly, le producteur et fournisseur d’énergie verte prévoit la construction d’une éolienne sur la zone industrielle de Zele. La production d’énergie attendue correspondra à la consommation annuelle de quelque 2 500 familles et contribuera ainsi à la demande croissante d’énergie et au projet du gouvernement flamand de réduire les émissions de CO2 de 35 % d’ici 2030.Eoly organise un événement d’information le jeudi 28 novembre 2019, au cours duquel les résidents locaux et les parties intéressées peuvent apprendre tous les détails du projet et obtenir des informations correctes et des éclaircissements sur des aspects tels que le bruit et l’ombre d’impact de manière constructive. Outre l’investissement dans l’éolienne de Zele, Eoly souhaite également investir dans des projets d’aménagement paysager et de développement durable dans la région. Les habitants sont invités à faire des suggestions lors de la soirée d’information.

Choix de l'emplacement : au milieu d'une zone industrielle

Le projet est prévu pour l’entreprise Renika, située dans la Dommekensstraat à Zele. Cet emplacement se trouve au milieu d’une zone industrielle avec peu de développement résidentiel dans le voisinage immédiat et à une distance considérable de la zone résidentielle.

La nouvelle éolienne sera intégrée à la zone industrielle et à quelques pylônes haute tension et s’intégrera aux trois éoliennes existantes. En outre, l’emplacement choisi répond également aux critères de la circulaire flamande « Cadre d’évaluation et conditions préalables à l’implantation d’éoliennes » et correspond aux zones les plus appropriées selon le plan éolien de la province de Flandre orientale.

L’impact sur l’environnement a fait l’objet d’une étude approfondie et sera également surveillé de près pendant la phase d’exploitation. Cela permettra de garantir que les normes légales en matière de bruit et d’ombre d’impact seront respectées à tout moment et que les nuisances pour les résidents et les entreprises de la région seront limitées au minimum.

project-zele

Respect des normes en matière de bruit et d'ombre

La loi (règlement Vlarem) a fixé un certain volume d’ombre portée autorisé pour les habitations : en Flandre, il s’agit d’une période de 8 heures maximum par an, et de 30 minutes maximum par jour. Eoly investit davantage dans ses turbines pour les équiper d’un système qui surveille en permanence l’ombre portée et enregistre tous les arrêts. « De cette manière, le gouvernement peut vérifier à tout moment que nous prenons la législation à cœur, et l’ombre portée est réduite au minimum », indique Stephan Windels, directeur de l’unité commerciale d’Eoly.

En ce qui concerne le bruit, l’éolienne respectera le niveau sonore légal de 39 dB(A) dans les zones résidentielles la nuit – ce qui correspond au bruit d’un chuchotement dans une bibliothèque. Pendant la journée, il s’agit d’un maximum de 44 dB(A), ce qui correspond au bruit dans un bureau/un environnement de travail calme. Dans les zones résidentielles situées à moins de 500 mètres des industries, le bruit maximal est de 43 dB(A) la nuit et de 48 dB(A) le jour.

Réduire les émissions de CO2 grâce à l'énergie verte (éolienne)

La production d’énergie attendue de la turbine correspond à la consommation annuelle de 2 500 familles. Dans un premier temps, l’énergie verte produite sera consommée directement sur place par la société Renika. Le reste de l’énergie sera injecté dans le réseau.

Eoly est un producteur et fournisseur d’énergie verte, qui est également fortement engagé dans l’innovation et la recherche d’alternatives et de nouvelles techniques telles que l’utilisation de l’hydrogène. Eoly met son expertise et son expérience au service de ce projet énergétique, du développement à l’exploitation. Le producteur et fournisseur d’énergie verte exploite actuellement 14 éoliennes terrestres en Belgique, en plus de nombreux panneaux solaires et d’une centrale de cogénération. Eoly veut ainsi apporter une contribution significative à la demande croissante d’énergie et à la réalisation des objectifs climatiques, dans le respect des personnes et de l’environnement.

Réflexion sur les projets durables dans le quartier : ensemble, on peut faire plus

Eoly prend elle-même l’initiative d’informer les citoyens sur le projet et organise un marché d’information le 28 novembre dans la salle paroissiale de la Van Der Moerenstraat à Zele. Le projet sera présenté à l’aide de cartes et de simulations photographiques.

Les habitants intéressés et/ou concernés peuvent poser toutes leurs questions lors de ce marché d’information aux experts, qui souhaitent entamer un dialogue constructif. Stephan Windels ajoute : « Nous estimons qu’il est très important d’informer les gens de manière correcte et transparente et nous sommes toujours prêts à entamer un dialogue. Les experts d’Eoly sont donc prêts à répondre aux questions des habitants de la région. Le marché de l’info est ouvert en continu de 17 à 20 heures ».

Outre l’investissement dans l’éolienne de Zele, Eoly souhaite également investir dans des projets paysagers et durables dans la région (construction de sentiers pédestres et cyclables, aménagement de la nature, plantation d’arbres et de haies, verger, parc, aire de jeux, etc.) Le développement d’un kit pédagogique sur l’énergie durable pour les écoles primaires locales fait également partie des possibilités.

Au marché de l’information, il y aura également une boîte à idées où les résidents locaux pourront donner leur idée créative ou leur proposition, parce que nous croyons qu’ensemble nous pouvons faire plus dans la lutte contre le changement climatique. « Eoly souhaite impliquer davantage les habitants du quartier de cette manière et contribuer à rendre la zone plus belle et plus durable. Nous souhaitons élaborer ensemble des propositions constructives dans le cadre d’un dialogue. Tous ceux qui ont des suggestions peuvent les envoyer dès maintenant à info@eoly-energy.com », déclare Stephan Windels d’Eoly.

infomarkt Herne-2_794

La levée de fonds d’Eoly Coopération à Rebaix remporte un franc succès

IMG_1568

La souscription a été ouverte aux habitants d’Ath le 15 septembre 2020. Le 15 octobre 2020, le grand public a également pu souscrire à ce nouveau projet et investir dans la transition énergétique. 

Bien avant la fin de la période prévue, la totalité du capital de 4,35 millions d’euros avait déjà été souscrite. Grâce à ce succès, nous sommes d’autant plus convaincus que de plus en plus de personnes souhaitent soutenir personnellement le développement d’énergies renouvelables. Un signal social important. 

De nombreuses personnes convaincues par une participation précédente

Cette levée de fonds n’est pas la première organisée par Eoly Coopération. En 2017, pas moins de 1 200 coopérateurs ont investi dans une éolienne à Halle. Ils contribuent ainsi à rendre leur environnement plus durable et bénéficient chaque année d’un dividende potentiel. 

20201208_134110